Méthodes & fonctionnement

Manuels et matériel CP 2021/2022

Pour le code en CP, je continue pour la troisième année avec Codeo de MDI ! Alors, pourquoi cette méthode et pas une autre ? 😉

Il se trouve que je ne suis pas fan des fichiers, qui sont souvent trop lourds, trop volumineux, avec un format mal adapté et qui ne permettent pas de différencier. Ce qui m’a plu avec Codeo, c’est vraiment le fichier photocopiable : une banque d’exercices géante qui couvre toute la partie du code. J’économise en n’achetant pas de fichiers, évidemment, par contre il faut avoir le budget pour les photocopies.

Pour m’organiser, j’ai scanné la plupart des fiches d’activités de la méthode. Cela me permet d’imprimer plus facilement comme je le souhaite : en livret, gérer le recto-verso, imprimer les étiquettes à coller sur une autre page, etc. 

Concrètement, mes groupes d’élèves ne vont pas tous faire la même chose… Pour chaque graphème, il y a des fiches plutôt orientées phono, d’autres écriture, d’autres encodage, d’autres compréhension, etc. Et les niveaux de difficulté varient également. Ce qui me permet de cibler en fonction des besoins de chacun ! Les fiches sont au format A5, je les photocopie recto-verso et je les agrafe après correction, avant de les coller dans le cahier du jour. J’attends qu’il y ait pas mal de fiches avant d’agrafer et de coller, afin de ne pas gaspiller des pages dans le cahier… sans pour autant trop l’alourdir. 

Pendant mes ateliers, les élèves ont accès aux autres fiches et peuvent choisir celles qu’ils veulent faire. 🙂

Pour pouvoir coller, il faut garder sous le coude une fiche qui n’est pas en recto-verso, évidemment. C’est souvent une fiche de maths ou d’autonomie pour ma part, car j’agrafe tout ensemble ! 😉

Il faut noter également que la méthode évolue et diversifie ses offres. Vous trouverez par exemple désormais un manuel de lecture et des fichiers élèves. Comme c’est un système et un fonctionnement qui ne me conviennent pas, je garde uniquement le fichier photocopiable et honnêtement, ça me suffit. Notons tout de même que je travaille avec un public assez fragile, et que si vous avez de super bons élèves, le manuel de lecture sera plus « riche » que les fiches. 

Mais cela me m’empêche pas d’adapter mes documents. Codeo a par exemple mis à jour sa progression à la sortie du manuel, et je trouve qu’elle est plus logique. Donc j’ai repris cette nouvelle progression et je fais les fiches du fichier dans l’ordre qui correspond (avec les nouvelles affiches des mots repères, qui sont top !)

C’est un peu de bidouillage, mais je m’y retrouve parfaitement, et mes élèves ont toujours très bien progressé depuis que j’utilise cette méthode. 

Exemple n°1 de fiches de code avec le V
Exemple n°2 de fiches de code avec le V
Exemple n°3 de fiches de code avec le V
Exemple n°4 de fiches de code avec le V
Exemple n°5 de fiches de code avec le V
Un affichage de mot repère
Une fiche de lecture du soir
Une fiche de confusion de sons
Une fiche de fluence
Une fiche de révisions
Une fiche de discrimination visuelle (convient aussi aux GS)
Une fiche de discrimination auditive (convient aussi aux GS)
Un petit jeu à construire en bonus 🙂

Comme vous l’avez compris, Codeo c’est seulement pour le code ! Je prends donc un complément pour travailler en littérature et en compréhension. 🙂

Les années précédentes, j’avais le fichier Pilotis chez Hachette. Mais pour varier les plaisirs, et parce que c’est important de construire des progressions avec une année 1 et une année 2, je vais tester Trampoline chez Nathan ! Comme pour Pilotis, il y a 5 albums associés aux fichiers, et ça permet de travailler la littérature, la compréhension, la production d’écrits, le vocabulaire, l’étude de la langue, etc. C’est donc un support très riche

Autant je déteste trimballer des fichiers au CP, autant je trouve que ce support prend tout son sens ici. Certes, le format A4 me dérange toujours un peu… Mais j’aime particulièrement que les élèves aient de belles illustrations colorées lorsqu’on étudie des albums, qu’ils aient le texte sous les yeux quand on découvre les histoires, etc. 

Ici, c’est le plaisir de la lecture qui prime avant tout ! Avec un beau support coloré, je trouve que les élèves peuvent plus facilement s’identifier aux personnes, comprendre leurs émotions, reproduire des saynètes, etc. Tout cela aide beaucoup les élèves (surtout ceux en difficulté ou qui maitrisent mal la langue) à entrer pleinement dans la compréhension d’un texte, à le « vivre » aussi.

Bref, vous l’aurez compris… C’est mon seul fichier de l’année au CP. 🙂

Toutefois, je n’ai pas encore découvert tous les albums et tout le travail proposé dans ce fichier… il m’a l’air top franchement, et assez similaire à celui de Pilotis, donc ça ne m’inquiète pas. 🙂

En maths*toussote*… je bricole ! :p

Plus sérieusement, j’ai déjà essayé pas mal de petites choses. Rien ne m’a réellement convaincu. 🙁  Du coup, je pioche dans les différentes méthodes que j’ai testées, en ne gardant que ce qui me plait. Par exemple, pour les jeux et les rituels, il me reste plein de choses de MHM

Ma seule « condition » matérielle quand je pioche une fiche quelque part, c’est qu’elle soit au format A5 (ou que je puisse la réduire)EDIT : J’ai acheté le guide péda d’Accès « Maths au CP », et ça a l’air pratique ! 🙂  J’ai aussi dans ma classe des logiciels et des classeurs de fiches photocopiables (souvent assez vieux) comme ceux de Jocatop (Enig’maths, Activités géométriques, Numération et problèmes, etc.).

Je travaille beaucoup en manipulation, à partir de jeux et d’ateliers. Finalement les traces écrites des élèves sur fiche ne représentent pas la majorité de notre travail, loin de là. Nous n’en faisons qu’une ou deux par semaine. 

En anglais, j’ai concocté ma propre progression et mes petites fiches que vous pouvez retrouver ici ! C’est basé sur des chansons, parce que j’aime ça ! 😉 Et parce qu’au fil du cycle, ils découvriront d’autres supports (comme les albums). Donc nous au CP, c’est l’approche musicale avant tout ! Vous trouverez des fiches avec les paroles des chansons et également des fiches culture, lorsque nous travaillons sur les fêtes, les pays anglophones, etc. 

En QLM, même principe ! Vous pouvez retrouver ma progression et les documents ici !

En musique, je travaille sur des choses classiques (rythme, pulsation, etc.) et comme j’ai eu la chance d’avoir des intervenants dans ma classe certaines années, je reprends généralement des activités que j’ai pu découvrir grâce à eux. 🙂 En chant, vous trouverez ici une liste de chansons qui me plait bien pour des CP !

Et ça sera tout ! Je n’utilise rien de spécial pour l’EMC, les arts visuels ou l’EPS. Les années précédentes, je m’inspirais de ce qui se faisait sur le net. En fonction du temps dont je dispose, je pense créer mes propres séquences sur le long terme. Oui bon, ça fait 3 ans que je dis ça ! 🙂

A noter : Je liste la plupart du temps dans mes programmations les activités assez concrètes que je vais faire, notamment en arts, au fil de l’année. Bien que je n’utilise pas de méthodes particulières, je respecte une certaine logique d’un domaine à l’autre. Exemple : si en P1 je travaille sur le jour et la nuit en QLM, j’associe souvent un travail sur les couleurs chaudes et les couleurs froides en arts, parce que les deux peuvent êtres liés très facilement. J’aime bien suivre les thèmes abordés en littérature ou en QLM pour « relier » les matières entre elles.

Et on passe aux supports des élèves :

  • Cahier du jour début d’année : Couverture polypro verte, 17×22, 32p, Seyes 3 mm. 
  • Cahier du jour milieu d’année : Couverture polypro bleue, 17×22, 32p, Seyes 2,5 mm.
  • Cahier du jour fin d’année : Couverture polypro jaune, 17×22, 32p, Seyes 2 mm.
  • Cahier de poésies et de musique  : Couverture polypro transparente, 17×22, 48p. 
  • Cahier de liaison et de devoirs : Couverture polypro rouge, 17×22, 96p. 
  • Pochette de lecture : Pochette en polypro transparente A5, avec bouton pression pour la fermeture.
  • Porte-vues Je découvre le monde : Fourni par les familles. Portes-vues de 50 pochettes transparentes (soit 100 vues).
  • Pochette en plastique à rabats : Fournie par les familles.

Vous trouverez les pages de garde correspondantes dans cet article ! 🙂

Précisions :

Cahiers du jour Contient toutes les fiches agrafées de français et de maths, ainsi que certains rituels, et bien sûr l’écriture quotidienne, les dictées, la production d’écrits, la copie, etc. Vous trouverez des photos de ces cahiers dans cette rubrique. Les élèves commencent tous sur du lignage 3mm. A chaque fois qu’un cahier est terminé, soit l’élève passe sur le lignage inférieur (2,5 puis 2mm) soit il reste sur son lignage actuel. Mes élèves ont généralement, en moyenne, 4 cahiers par an.

Pochette de lecture Une nouveauté ! Je cherche depuis longtemps comment éviter de coller les fiches de lecture dans un cahier. En même temps, je veux du format A5 et quelque chose de solide et de pratique (les porte-vues A5 et les classeurs A5, c’est pas toujours évident à trouver, à utiliser, à gérer, etc.). Donc je tente cette année une petite pochette transparente en polypro au format A5, où les élèves pourront ranger chaque jour la fiche de lecture du soir. Les fiches seront reliées en fin d’année (ou à chaque période, je ne sais pas trop !). Je suis partie sur celles-ci trouvées sur Amazon (30 euros les 30 pochettes environ, et elles ont l’air bien solides !). EDIT : Après réflexion, je pense relier les fiches en avance, chaque période – tout en gardant l’idée des pochettes pour ne pas abimer les livrets dans les cartables ! J’ai un peu peur que les fiches soient toutes mélangées dans la pochette et que je passe plus de temps à les trier qu’autre chose si je relie après… 

Porte-vues Je découvre le monde Afin d’éviter de coller du papier dans un cahier, et parce que dans ces disciplines, le format A4 me dérange un peu moins, j’ai décidé de partir sur un porte-vues ! Ce sont les familles qui l’achètent, comme ça je n’ai rien à vider en fin d’année (hihihi) et je pense que 100 vues suffiront ! De façon très peu orthodoxe, je range plein de choses différentes dedans. Il y aura des fiches de QLM, d’anglais et d’EMC. Je pourrais trouver un système pour classer tout ça par matière (avec des intercalaires, à la manière d’un classeur), mais je n’ai pas envie. Je trouve beaucoup plus sympa pour les élèves et les familles que les fiches soient rangées dans l’ordre de découverte de la notion. Puis, ils sont pas complètement zinzins mes élèves, et a priori, ils distinguent une fiche d’anglais et de QLM ! 😀 Mais je sais que ce n’est pas conventionnel. Voilà, voilà !

Cahier de poésies et de musique ⇒ Rien de foufou ici ! On colle d’un côté, on illustre sur la page blanche à côté. Je mélange sans vergogne les poésies et les chants. 😉 Si j’ai le temps (mais je n’aurais pas le temps, j’accouche dans 3 semaines !), j’aimerais bien créer de petites fiches pour mon rituel d’écoute musicale et les coller ici aussi. On verra en 2022 !

Cahier de liaison et de devoirs  Dans l’école, les élèves de CP écrivent leurs devoirs dès le premier jour. Cela fait partie d’un rituel de copie. Ils ont donc ce cahier prévu pour cela. Et ça fait aussi office de cahier de liaison, parce qu’on colle de moins en moins de choses et on s’écrit de moins en moins de mots avec les parents (parce qu’on est super giga moderne, et qu’on aime pas le gaspillage… alors on fait tout sur Educartable ! :D).

La pochette ⇒ Les élèves glissent dans leur pochette le travail et les dessins qu’ils n’ont pas terminés. Ils ont assez peu de « fiches » d’autonomie, puisque lorsqu’ils ont du temps libre, ils font surtout des jeux. J’essaye de donner des fiches au format A5, comme ça, je peux agrafer et coller avec le reste dans le cahier du jour. S’il reste des fiches A4, je les agrafe et je les donne aux élèves en fin de période.

0 0 Votes
Note de l'article
S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Cheryl

Merci pour toutes ces indications, j’aime bien voir aussi les choix des collègues 😉 4ème année en CP, mais toujours à chercher le bon équilibre entre ce qui me correspond et pas trop de perte de temps à bidouiller. Cette année j’ai choisi Cocoli comme compromis.

%d blogueurs aiment cette page :