Les ARBRES

Fonctionnement des ARBRES

Organisation spatiale de la classe

Dans l’article précédent, je vous parlais de la pédagogie autour des ARBRES. A présent, il s’agit d’entrer dans le vif du sujet. Concrètement, ça se passe comment ?

Tout d’abord, les ARBRES nécessitent des coins (ou des centres) dans la classe. Des lieux dédiés à chaque domaine, où l’élève trouvera tout le matériel dont il aura besoin pour travailler. Pour trouver ces coins (et surtout les associer aux bons domaines), les grandes affiches seront accrochées au mur au-dessus de chaque lieu. Ce sont les images des arbres que j’ai présenté dans le premier article. 

Dans ces coins, il y aura des jeux rangés dans des boîtes ou des tiroirs mais aussi quelques fiches. Tout sera rangé en fonction de la compétence travaillée à travers l’activité. 

Comme sur le schéma ci-contre, j’ai prévu des petits symboles associés à chaque compétence pour aider les élèves non-lecteurs en CP à trouver rapidement une activité. 

Exemple de disposition

Organisation au sein de chaque arbre

Pour l’heure, rien n’a encore été « testé » donc je vous présente tout ceci d’un aspect théorique. 😉 Mais voici comment j’imagine la chose :

Pour chaque compétence (exemple : en phonologie), il y a des boîtes (ou des casiers, des tiroirs de meubles…) où apparaissent le symbole lié à la compétence (pour la phono, c’est un chat). Ensuite, chaque boîte/casier/tiroir accueille une activité (de phono). Elles peuvent être numérotées. Ces activités ont toutes le même objectif (par exemple : reconnaître le son étudié dans un mot). Ce qui change d’une activité à l’autre, c’est sa modalité (jeu, fiche, seul, à plusieurs, etc.) et sa difficulté.  

Sur le plan de travail de l’élève apparaît donc le symbole et la compétence (le chat en phono) et les numéros d’activités à réaliser pendant la semaine. Pour des élèves qui maîtrisent déjà la compétence, on peut cibler les activités les plus poussées. Pour les autres, on peut proposer d’y aller plus progressivement. On peut aussi moduler la quantité demandée. 

Ça se rapproche pour l’enseignant d’une démarche semblable à ce qui existe déjà en maternelle. En gros, pour chaque nouvel objectif, on propose une pluralité d’activités qui sont complémentaires à l’acquisition de la compétence. Il faut que les activités, comme on l’a dit, soient variées.

Exemple de matériel

Domaines et compétences sélectionnées pour des CP CE1

Cette année, j’ai fait une sélection de compétences qui seront disponibles pour les élèves dans ma classe de CP – CE1. 

Je vous ferai un petit brief sur la façon dont je compte présenter ce projet de classe aux élèves à la rentrée, mais en gros il y a une analogie entre la classe et la forêt (Ndmm* : la forêt, c’est mon thème de l’année !). C’est un peu métaphorique mais les arbres doivent représenter pour eux le savoir, le savoir-faire et savoir-être – tout ce qu’ils savent déjà et ce qu’il leur reste à apprendre. Il y a aussi la notion de s’élever, de grandir comme quand on grimpe dans un arbre pour admirer la vue depuis son sommet. Et ça rejoint aussi les recherches sur les intelligences multiples, où simplement l’idée qu’on ne va pas tous grimper à la même vitesse dans chaque arbre. J’ai aussi ajouté l’idée que les compétences sont des branches. Et de même façon, on ne va pas tous explorer les branches de la même façon et à la même vitesse. 

*Ndmm : Note de moi-même :p

Après tout ce blabla, je vous montre les domaines et les compétences sélectionnées pour mes CP-CE1. Je construis les activités au fur et à mesure (et ça risque de me prendre du temps). Je vous les posterai aussi dans un article quand ça sera terminé ! 

Les fiches de suivi des ARBRES

Pour la validation, j’utiliserai un simple tamponnage discret par-dessus les cases. 

Polices : LOVE YOU et Letters for Learners
Pour utilisation manuscrite
Version SIMPLIFIEE (mêmes polices)
Version SIMPLIFIEE (pour utilisation manuscrite)
Première version
Version simplifiée

One Comment

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :