Maternelle,  Méthodes et supports

En-tête pour les fiches de travail en maternelle

« Les fiches en maternelle, quelle horreur ! » C’est ce ce que nous sommes nombreux à penser, tout en sachant qu’à un moment ou à un autre, il faut passer par là. 

Hé oui ! Dès la moyenne section, les élèves doivent s’habituer à effectuer des ateliers « sur fiche », que ce soit pour des activités sur le principe alphabétique, du graphisme, du repérage dans le temps, etc. Même si avec certaines méthodes pédagogiques, on évite un maximum les fiches ou les cahiers, réussir à faire un travail sur fiche en maternelle est une vraie compétence à travailler ! 

Enfin, tout ça pour dire… que j’ai réfléchi à des en-têtes de fiches pour le cycle 1.  

Dans un premier temps, il m’a semblé qu’un simple bandeau en haut de la feuille pouvait être sympa ; avec simplement le prénom de l’élève et la date (mes MS et GS écrivent la date dès le début de l’année) à écrire, et puis une partie avec la consigne et l’objectif de l’atelier.

L’étoile, c’est là où j’imagine un tampon ou une appréciation de l’enseignant -un peu petit pour écrire un roman, si c’est votre truc ! 🙂 Honnêtement, je ne suis pas persuadée qu’il faille confectionner des en-têtes bien plus complexes.

Mais en me baladant sur le net, j’ai trouvé un truc. Le genre de trucs où on reste devant en mode « Waouh » sans trop savoir si c’est bien ou non. Et forcément, je me suis dit que j’allais creuser le sujet.  

Pour résumé, il s’agit d’une partie « annexe » au travail en lui-même. L’élève remplit les infos (prénom, date) sur le recto de la feuille, où apparaissent aussi les infos pour les parents (consignes, si le travail a été réalisé seul ou avec de l’aide, etc.) et même pour l’enseignant (domaines, compétences… pratique pour les carnets de suivi !). J’ai beaucoup aimé l’idée de laisser de la place en bas pour proposer une activité autonome aux élèves qui terminent en avance. 

Et au verso, il y a le travail à proprement parler. 

Je ne sais pas du tout si cette solution est réalisable ou pas.

J’y vois quelques inconvénients, même si le concept me plait bien. Est-ce que ça vaut vraiment le coup, à chaque atelier sur fiche, de photocopier les feuilles en recto verso ? Est-ce que ça n’est pas un peu trop lourd visuellement pour les parents et les élèves ? 

Il n’y a plus qu’à tester ! 😉

Les documents

En-tête "simple bandeau"
En-tête "simple bandeau"
En-tête "recto complet"
En-tête "recto complet"

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :